Les ombrières photovoltaïques de l’Hôpital de Carcassonne sont ouvertes à l’investissement participatif pour les audois.

24 000 m² d’ombrières photovoltaïques sur le parking de l’hôpital

Née de la volonté du SYADEN – Syndicat Audois d’Energies et du Numérique – et du Centre Hospitalier de Carcassonne de s’engager dans la transition énergétique, au travers d’un projet exemplaire, la centrale photovoltaïque représente 24 000 m² d’ombrières et 14 000 modules photovoltaïques. Elle aura la particularité d’être composée de deux parties distinctes, une partie dédiée à l’autoconsommation du centre hospitalier et une autre destiné à la revente sur le réseau d’électricité français.

L’énergie de cette partie en autoconsommation sera directement injectée dans l’hôpital et servira, entre autres, à alimenter une partie des consommations électriques propres à l’hôpital (bureaux, maternité…) et les deux bornes de recharge pour véhicules électriques du réseau régional Révéo déployées par le SYADEN.

Projet emblématique de la stratégie de transition énergétique du Centre Hospitalier (labélisé Haute Qualité Environnemental niveau exceptionnel), il est suivi de près par Carcassonne Agglo – labélisée Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte – le Département, l’ADEME et la Région, en accord avec son objectif d’être la première région à énergie positive d’Europe.

L’investissement dans le projet ouvert à la population audoise

Afin d’associer les citoyens audois à la vie de ce projet, Urbasolar a mis en place un financement participatif permettant aux locaux d’investir une partie de leur épargne dans ce projet qui contribuent à la transition énergétique. A partir de 20 €, chacun peut investir la somme de son choix et bénéficier d’une rémunération très attractive en plus d’un engagement de court terme. L’objectif de cette collecte est de financer une partie de la construction des ombrières photovoltaïques.

La collecte s’est ouverte le 14 janvier en priorité aux salariés du Centre Hospitalier de Carcassonne. Depuis le 12 février, elle s’est élargie à tous les citoyens audois, qui peuvent investir à leur tour jusqu’au 13 mars. Objectif : collecter 150 000 euros.

Des informations complémentaires sont disponibles sur la page internet dédiée à ce projet :

En savoir plus